Mon âme, ma flamme…

Mon âme,

Toujours mon coeur s’ouvre …parfois je ne comprends pas pourquoi ni ce qui se passe quand mon coeur se met à saigner des stigmates du passé…Le passé sera–il un jour autre chose qu’un écho qui revient sans cesse…entre ce qui existe éternellement et la matérialisation dans l’incarnation comment me situer…pleurer ma vie ne sert à rien…seul la lumière peut m’éclairer mais mon égo, comble mes doutes de son enveloppe de tristesse et de regrets, de chagrin de larmes qui coulent comme des torrents…ton absence me remplit et je ne trouve plus la douceur…faudra-t-il tout recommencer encore, encore, encore,…Je n’en peux plus de tourner et retourner ton absence, la présence de ton âme, le liens d’unité….chaque fois je me retrouve encore devant le vide…

Je n’arrive pas à me situer entre cette âme unie et ma douleur qui se réveille sans cesse…Parfois j’ai envie de tout oublier de ne rien savoir comme toutes les âmes sans lien qui se guérissent dans l’oubli…on ne peut pas savoir et oublier, on peut savoir et s’en remettre, on peut savoir et s’oublier. s’oublier soi-même…peut être est-ce là la clé…Pour échapper à trop de vide, s’oublier en se tournant vers

Chaque fois que mes pas hésitent, chaque fois que des doutes m’assaillent mon coeur s’ouvrent…parfois j’ai le sentiment que ce n’est même pas moi qui commande cette sorte de trappe qui s’ouvre sous mes pieds et m’absorbe.

Se soulever au dessus du vide..;léviter…comme éviter de tomber dedans et de se laisser absorber…

Se tourner vers la lumière…laisser Dieu me prendre en main et me guider…

C’est l’enjeu de ce parcours de 408 jours avec toi…Depuis un mois j’ai laisser ma lumière s’éteindre, et ma flamme a diminué, je me suis laissée balloter dans des espace sans vide, m’écoartant de ma voie chaque jour un peu plus…aujourd’hui au milieu de la foret comme une ame perdue, comme Hansel et Gretel je suis égarée…il me faut revivre, allumer à nouveau le feu sacré et le faire flamber dans mon coeur et dans mon corps…

Le feu sacré des anciens…celui que je possède en héritage…Je m’offre à sa purification…

je n’ai jamais pris en compte la négativité, et il m’a fallu la voir de prêt et la sentir m’envahir et m’absorber pour comprendre que je devais me protéger…jusqu’à présent j’avais été assez lumineuse pour m’en passer, mais en m’élevant dans la vérité de l’unité j’ai été confronté à ma limite lumineuse…c’est la que je dois mettre une protection…à la porte de notre union sacrée.

Je vais aller chercher mon armure de guerrière de lumière…tu m’en as ôté une que je ne porte plus et je dois me parer de l’armure de lumière des guerrières des âmes.

0 commentaires à “Mon âme, ma flamme…”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


anonymegirl58 |
Ennuie |
motsapropos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | journalduneame
| ts94
| prettycherry